Page d'Accueil | Abonnement | Contacts| Publicité| National|

Dernière Heure

IvoireDépêches

L’actualités Continue
Politique
Editoriale de la semaine
Économie
Sports
GlobActu
Culturama
Société
Fait Divers
TARIFS PROMOTION PUBLICITAIRE
Régional
Dossier du Jour
Interviews
ANNONCES CLASSEES
Libre Opinion
MIDH

 
 

(IVOIRENEWS)- Avant le discours de Soro Guillaume ce vendredi soir/ Bouaké retient son souffle, De notre envoyé spécial Atsé Frédéric
image.jpg
BOUAKE, 21 Mai (IVOIRENEWS)- Avant le discours de Soro Guillaume, prévu dans quelques heures à Bouaké (fief de la rébellion ivoirienne), la ville de Bouaké, en cette journée du vendredi, vit au ralenti. Les populations, sous leur contrôle et à qui sera adressé le message retiennent leur souffle.

En GMT (15H), le temps passe vite dans la capitale du pays baoulé, où la rébellion s’est faite une assise militaire et politique. Mais ce soir, le discours du secrétaire général du MPCI définira l’attitude à tenir dans les différents camps protagonistes.

Minimiser le discours du Président Gbagbo et rentrer dans sa logique évitera beaucoup de choses, mais consentir une quelconque sécession, produira l’effet très attendu, la guerre. Et cette option n’est pas faite pour plaire aux populations.

Depuis mercredi, les plus pessimistes ont préféré plier leurs bagages et trouver refuge en zones sous contrôlent des forces gouvernementales. Le transport urbain a repli son lot quotidien, mais sans grande affluence. « Nous attendons ce qui sera dit ce soir pour voir l’attitude à adopter » indique un chauffeur de taxi, pas très à l’aise dans l’atmosphère de ce jour.

Au marché de gros de Bouaké, on n’a pas fait le plein, mais les arrivants préfèrent s’approvisionner rapidement. Une chose est certaine, les rues demeureront désertent à partir de 12H GMT. Pas pour la question de suivre le discours, mais afin d’éviter de tomber dans une embuscade ou une bavure. « On nous a dit que Gbagbo a fait infiltrer des personnes à Bouaké et c’est surement eux qui vont commencer les combats au cas où. Donc on se mettre à l’abri à temps »

Les concertations de la branche militaire et politique n’a rien produit à la presse. La cellule de communication a préféré renvoyer les uns et les autres au discours, qu semble avoir été déjà rédigé et circule sous les manteaux.

atf/yam/fyr

Image viewer
Close window

Page d'Accueil | Abonnement | Contacts| Publicité

IvoireNews Agence de Presse,la Source de L'Information Vraie.