Page d'Accueil | Abonnement | Contacts| Publicité| National|

Dernière Heure

IvoireDépêches

L’actualités Continue
Politique
Editoriale de la semaine
Économie
Sports
GlobActu
Culturama
Société
Fait Divers
TARIFS PROMOTION PUBLICITAIRE
Régional
Dossier du Jour
Interviews
ANNONCES CLASSEES
Libre Opinion
MIDH

 
 

( Soir Info )L’ONU met en garde les Forces nouvelles
image.jpgDans un communiqué rendu public hier vendredi 9 mars, l’Organisation des Nations unies (Onu), par le truchement du Comité de suivi des accords de Linas- Marcoussis et l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci), a mis en garde la coalition des mouvements rebelles regroupés au sein des “ Forces nouvelles ”, dont le secrétaire général, Guillaume Soro, a brandi récemment le spectre d’une sécession en Côte d’Ivoire. “Le Comité de suivi déplore les prises de position qui mettent gravement en cause l’intégrité territoriale du pays et s’inquiète en particulier des propos tenus le 4 avril à Bouaké par le secrétaire général des Forces nouvelles. L’accord de Linas-Marcoussis est fondé sur une République de Côte d’Ivoire unie. Aucune sortie de crise crédible ne peut s’envisager en dehors de ce cadre ”, lit-on dans ce communiqué dont nous avons reçu une copie hier en fin de matinée. Cette mise en garde, où plutôt ce rappel à l’ordre, comme il est clairement indiqué, s’adresse directement aux “ Forces nouvelles ”, elles qui rêvent désormais d’une Côte d’Ivoire émiettée après la guerre. Toute chose qui inquiète la représentation de l’Onu en Côte d’Ivoire, relevant “ l’impasse dans laquelle paraît s’enliser le processus de paix et de réconciliation, caractérisée par la situation de paralysie gouvernementale qui s’est installée par l’arrêt du programme de désarmement.” En effet, lors du meeting qu’il a animé le dimanche 4 avril dernier au stade municipal de Bouaké, fief de la rébellion, et auquel ledit communiqué fait allusion, le secrétaire général du Mouvement patriotique de Côte d’Ivoire (Mpci, plus ancien mouvement rebelle), Guillaume Soro, avait déclaré que son mouvement n’entendait plus collaborer avec les autorités établies à Abidjan, si la rébellion parvenait à se prendre en charge. “ Si la communauté internationale n’y prend garde, les choses vont déraper, car nous allons nous prendre en charge. Les salaires des militaires seront versés à partir de la fin du mois d’avril et ces efforts seront étendus à d’autres couches socioprofessionnelles. Si nous pouvons nous gérer, nous n’avons plus besoin d’Abidjan”. Une menace de sécession qui intervient au moment où les casques bleus de l’Onu commencent à se déployer dans le pays pour que démarre enfin l’épineux processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR). Et Guillaume Soro de conclure pour dire que “les Forces nouvelles n’accepteront pas le désarmement ”, arguant que des milices foisonnent à Abidjan. Ces propos ont soulevé le courroux des Nations unies qui regrettent une telle prise de position au moment où la communauté internationale se mobilise pour tenter de mettre un terme à la crise ivoirienne. “Le Comité de suivi appelle tous les signataires de l’accord de Linas-Marcoussis et le président de la République à reprendre le dialogue afin d’aboutir à une reprise immédiate des activités gouvernementales autour du Premier ministre Seydou Elimane Diarra, auquel il exprime tout son soutien, et à la poursuite des opérations de désarmement ”, ajoute le communiqué du comité de suivi. Pour le reste, le président Albert Tévoédjré et ses camarades, membres dudit comité, se sont réjouis de la mise en place, dès la semaine prochaine, de la Commission d’enquête internationale pour “ faire la lumière ” sur les événements du 25 mars et des jours suivants. Les émissaires de l’Onu en Côte d’Ivoire ont également exprimé leur “profonde gratitude ” pour l’adoption à l’unanimité par la commission des Affaires générales et institutionnelles de l’Assemblée nationale, du projet de loi sur l’identification des personnes et le séjour des étrangers en Côte d’Ivoire, “ un des textes majeurs issus de l’accord de Marcoussis ” fait remarquer le communiqué du comité de suivi.

Image viewer
Close window

500MB of storage for $7.95 a month!
Page d'Accueil | Abonnement | Contacts| Publicité

IvoireNews Agence de Presse,la Source de L'Information Vraie.