Page d'Accueil | Abonnement | Contacts| Publicité| National|

Dernière Heure

IvoireDépêches

L’actualités Continue
Politique
Editoriale de la semaine
Économie
Sports
GlobActu
Culturama
Société
Fait Divers
TARIFS PROMOTION PUBLICITAIRE
Régional
Dossier du Jour
Interviews
ANNONCES CLASSEES
Libre Opinion

 
 

(IVOIRENEWS)- Dossier du jour/ Coopération économique UE-ACP, quel bilan pour la Côte d’Ivoire?, Par Koné Seydou
ABIDJAN, 23 Avril (IVOIRENEWS)- Du 1er au 8è FED, la Côte d’Ivoire a bénéficié de 1.421,7 millions d’Euros au total des divers financements communautaires. Aussi, le montant total des prêts à elle consentis par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) s’élève à environ 149 millions d’Euro. Toutefois, l’on s’interroge sur le bilan de cette coopération entre l’EU et l’ACP.

Première bénéficiaire du mécanisme de compensation des pertes de recettes à l'exportation de produits agricoles depuis l’origine, la Côte d’Ivoire a retiré jusqu’à présent 32% de ressources de plus des transferts Stabex que les PIN (Programmes Indicatifs Nationaux).

La coopération communautaire a donné dès l’origine, la priorité au secteur de l’agriculture et du développement rural qui a été retenu comme secteur de concentration par tous les FED successifs. En revanche, les autres axes d’interventions fluctuent dans le temps.

L’implication dans les transports routiers et ferroviaires ainsi que dans l’hydraulique des premiers FED, a cédé progressivement la place au ciblage du développement urbain et de la santé. L’institutionnalisation du Fonds de Garantie Café Cacao, le soutien des prix du café, l’appui aux filières ananas et de la banane et la réalisation du marché de gré des produits vivriers de Bouaké sont également à son actif.

En matière d’infrastructures, la Communauté Européenne a participé à un certain nombre de travaux routiers et ferroviaires. Elle a également contribué à l’interconnexion électrique Côte d’Ivoire/Burkina Faso. En matière de santé, la CE a financé 5 dispensaires, le CHU de Korhogo, 32 centres de santé et la réhabilitation de trois hôpitaux généraux.

S’agissant de l’éducation nationale, relevons que la CE a cofinancer le Lycée Sainte-Marie, des écoles primaires et l’ENA. Au niveau des entreprises, il faut retenir qu’elles ont été les principales bénéficiaires.

Image viewer
Close window

Page d'Accueil | Abonnement | Contacts| Publicité

IvoireNews Agence de Presse,la Source de L'Information Vraie.